L’Union Européenne demande plus de transparence aux loueurs de véhicules

A la demande de la Commission européenne, les 5 sociétés spécialisées dans la location de voitures vont travailler sur leur tarification dans un soucis de transparence. L'objectif : éviter les mauvaises surprises lors de la facturation.

Avis, Europcar, Enterprise, Hertz et Sixt vont modifier leur façon de présenter leurs tarifs aux consommateurs afin d'éviter toute déconvenue. Suite à de nombreuses plaintes, les autorités ont en effet demandé aux leaders du marché européen de revoir leur politique tarifaire et de la rendre plus transparente pour le client.

Si Sixt et Enterprise semble avoir réussi l'exercice haut la main, Avis s'est engagée à apporter toutes les modifications nécessaires d'ici à mai 2019, Europcar se dit prête pour juin et au plus tard début 2020 pour Hertz.

Les loueurs se sont donc engagés à :
- inclure tous les frais dans le prix total de la réservation (carburant, redevance aéroportuaire...)
- décrire clairement les services de location essentiels dans les conditions générales (kilométrage inclus, politique sur le carburant...)
- préciser dans l'offre le prix et les conditions applicables aux services optionnels (ex : assurance supplémentaire)