L’aéroport d’Angers-Marcé n’aura plus de lignes régulières cet été

Les voyageurs d'affaires d'Angers et sa région ne pourront pas s'envoler vers Londres, Nice et Toulouse cet été. Angers Loire Métropole a décidé de ne pas financer le contrôle aérien de l'aéroport d'Angers-Marcé, sonnant le glas des lignes régulières assurées lors des programmes d'été.

Angers Loire Métropole ne veut plus mettre la main au porte-monnaie pour l'aéroport d'Angers-Marcé dont le trafic a bien du mal à prendre son envol. Après le départ des 4 contrôleurs aériens payés par la DGAC le 31 décembre 2016, la Communauté urbaine a refusé de verser 385 000 euros par an pour garder deux aiguilleurs du ciel. Cette décision devrait être actée le mois prochain lors du vote du budget de la plate-forme, elle marque un coup d'arrêt pour les lignes régulières vers Londres, Nice et Toulouse assurées pendant l'été.

Toutefois, cette mesure ne devrait pas signer la fin définitive de l'aéroport. Le Président de la communauté urbaine d’Angers, Christophe Béchu, a assuré sur le site my-angers.info que l'installation sera cependant maintenue pour continuer à accueillir l'aviation d'affaires. Ce segment représente selon lui près de 6.000 passagers par an.