L’aéroport d’Athènes adopte la reconnaissance faciale

L'aéroport d'Athènes est le premier aéroport européen à adopter le système biométrique SITA Smart Path TM pour les passagers de la compagnie Aegean Airlines. L'objectif : réduire le temps du parcours voyageur.

Une solution qui permet aux passagers d'utiliser la reconnaissance faciale pour s'identifier à chacune des étapes clés du voyage. Plus besoin de montrer son passeport ou sa carte d'embarquement. Pour se faire, chaque individu doit être pris en photo ou enregistrer son passeport dans un service d'essai. Une fois l'opération terminée, les passagers peuvent ensuite passer la sécurité où leur visage est scanné.

Pour Alexandros Ziomas, directeur par intérim de la division IT de l’aéroport international d’Athènes : «Les passagers apprécient la facilité d’utilisation de Smart Path de SITA. Il a réduit le temps nécessaire à l'enregistrement et à la vérification de l'identité du passager à la sécurité à seulement quelques secondes. Cela nous permettra de relever un défi majeur en assurant un flux régulier de passagers vers la zone de sécurité. C’est un service que nous aimerions étendre à d’autres étapes du voyage dans le temps. »

Smart Path peut être adapté aux besoins spécifiques d’un autre aéroport ou d’une compagnie aérienne, ce qui permet à l’aéroport d’Athènes d’offrir ce service à d’autres compagnies, y compris aux partenaires Aegean’s Star Alliance. Si la Grèce fait office de pays précurseur en Europe, Brisbane, Doha ou bien encore Orlando ont d'ores et déjà adopté ce procédé. D'autres aéroports en Europe et aux Etat-Unis devraient également implanter cette solution en 2019.