L’aéroport de Douala passe à l’énergie solaire

L'Etat camerounais va expérimenter un projet d'alimentation solaire à l'aéroport international de Douala, a-t-on appris auprès de la Direction générale des aéroports du Cameroun. Partenaire dans ce projet, l'Union européenne va financer la construction d'un parc solaire couvrant une superficie de 13 000 m².

Financé par l’Union européenne, ce parc solaire aura une capacité de production d’un mégawatt. L'énergie produite sera destinée à alimenter les passerelles télescopiques (passerelles aéroportuaires ou passerelles d'embarquement) de l'aéroport.

Ce projet de centrale solaire s'inscrit dans le cadre d'un programme sur la réduction de l'empreinte carbone de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), les travaux d'installation sont réalisés par l'entreprise française Sagemcom.

Encore dans sa phase pilote, le programme concerne pour le moment cinq aéroports dans le monde : l'aéroport international de Douala, celui de Kingston et de Montego en Jamaïque, l'aéroport de Mombasa au Kenya et celui de Port of Spain à Trinidad et Tobago.

Ce parc sera mis en service par les Aéroports du Cameroun (Adc) dès la fin du mois d’octobre 2018.