L’aéroport de Schiphol mise sur la reconnaissance faciale

L'aéroport d'Amsterdam Schiphol s’intéresse de près aux nouveaux outils biométriques. Dans le cadre d'une expérimentation, la plate-forme néerlandaise va proposer aux passagers de Cathay Pacific d'embarquer à bord des avions grâce à la reconnaissance faciale.

L'aéroport d'Amsterdam Schiphol et Cathay Pacific vont tester au cours des prochains mois l'utilisation de la reconnaissance faciale dans le parcours d'embarquement des passagers de la compagnie hongkongaise.

Les voyageurs d'affaires qui accepteront de participer à l'expérience, seront conduits après leur enregistrement à un kiosque d'inscription. Ils devront scanner leur passeport, leur carte d'embarquement ainsi que leur visage. Ils pourront alors – après avoir passé les contrôles de sécurité – se rendre à leur avion sans ne plus avoir besoin de montrer leur pièce d'identité ou leur billet d'avion. Ils pourront monter à bord de leur vol après avoir passé le test de la reconnaissance faciale à la porte d'embarquement.

La phase suivante – qui devrait être lancée au cours de l'année – étendra l'usage de cette technologie aux contrôles.