L’avion est le moyen de transport le moins dangereux au monde

Selon l'étude annuelle de l'ASN (Aviation Security Network), 2017 restera comme l'année la plus sûre de l'histoire de l'aviation. Selon l'analyse des données, les statistiques préliminaires des accidents d'avion de 2017, font état de seulement 10 accidents mortels, soit 44 victimes.

Au cours de l'année 2017, l'ASN a enregistré un total de 10 accidents mortels d'avions de ligne, qui ont fait 44 morts parmi les occupants et 35 personnes au sol. Cela fait de 2017 l'année la plus sûre de tous les temps, tant par le nombre d'accidents mortels que par le nombre de tués. En 2016, l'ASN avait enregistré 16 accidents et 303 morts. Cinq d'entre eux concernaient des vols cargo et cinq des vols de passagers. Compte tenu d'un trafic aérien mondial estimé à environ 36 800 000 vols, le taux d'accidents représente un accident mortel par 7 360 000 vols.

Le faible nombre d'accidents n'est pas surprenant, selon le président de l'ASN, Harro Ranter: "Depuis 1997, le nombre moyen d'accidents d'avion de ligne a connu une baisse constante et persistante, en grande partie grâce aux efforts continus des organisations internationales de l'aviation comme l'OACI, l'IATA, la Fondation pour la sécurité des vols et l'industrie aéronautique en matière de sécurité".

Si l'on inclut les avions de transport militaires et les vols non commerciaux, le nombre total de tués serait de 230 dans 24 accidents mortels. C'est toujours le nombre le plus bas de l'histoire de l'aviation moderne.

Au 31 décembre 2017, on enregistrait une période record de 398 jours sans accident d'avion de ligne. De plus, une période record de 792 jours s'est écoulée depuis le dernier accident d'avion civil, faisant plus de 100 morts.