L’espace aérien tunisien pourrait être fermé à cause d’une grève

Une grève des techniciens aériens est organisée les 13 et 14 décembre 2018. Si l'appel à la grève concerne l'aéroport de Tunis, le mouvement pourrait impacté l'ensemble du ciel tunisien. Le secrétaire général de l'Union régional du travail à Tunis estime en effet que l'action pourrait entraîner la fermeture de l'espace aérien.

Le Syndicat de base des techniciens de la navigation aérienne de l’Office de l’aviation civile et des aéroports (OACA) appelle ses membres à faire grève les 13 et 14 décembre. Des actions seront menées sur l'aéroport de Tunis pendant ces deux jours. Toutefois, ce mouvement pourrait impacter tout le ciel tunisien.

Interrogé par Mosaique FM, Farouk Ayari, secrétaire général de l’Union régionale du travail à Tunis, a indiqué que tous les techniciens de la navigation aérienne étaient concernés par l'appel, y compris les contrôleurs aériens. Il a ajouté “La grève concernera également les ingénieurs de la sécurité aérienne, et touchera tous les aéroports de Tunisie. Il y a donc un risque important que l’espace aérien soit fermé, et ce de façon totalement légale”.

L'organisation syndicale reproche entre autres au gouvernement de ne pas avoir mis en place les mesures négociées l'année dernière.