Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'hôtellerie française se montre en forme en septembre


L'hôtellerie française a réussi sa rentrée, aussi bien en termes de fréquentation que de prix moyens au cours du mois de septembre. Globalement, la hausse des RevPAR oscille entre +4,8% et 6,2% selon les segments.



Les hôtels parisiens ont réalisé une bonne rentrée. Pour toutes les catégories, les taux d’occupation sont supérieurs à 85% en septembre. Les prix moyens progressent de 1% sur le segment Luxe & Palaces, à 4% sur l’hôtellerie Économique par rapport à l’année dernière.

Le baromètre mensuel Deloitte In Extenso précise : "Comme tous les mois de septembre, traditionnellement un mois fort de l’année, le tourisme d’affaires a boosté les performances commerciales de l’hôtellerie en région parisienne. Le salon Maison & Objet, qui a accueilli près de 85 000 visiteurs et le salon Première Vision, avec environ 62 000 visiteurs, ont permis aux hôteliers d’accroître leur taux de remplissage et leur chiffre d’affaires hébergement sur une période d’une quinzaine de jours". A fin septembre, les RevPAR des établissements de la capitale enregistrent des augmentations sur l’ensemble des segments, avec des taux d’occupation en hausse, mais des prix moyens en retrait.

L’hôtellerie francilienne, toutes catégories confondues, présente une progression d’environ 7% de RevPAR. Dans le détail, Paris Intra-muros réalise une hausse de près de 9% quand la banlieue parisienne (reste de l’Île-de-France hors Paris Intra-muros) affiche une progression de 4% de RevPAR à fin septembre 2017.

En Régions, les revenus par chambre disponible (RevPAR) ont grimpé dans toutes les catégories de 4% à 5% au mois de septembre. Le rapport mensuel explique "Cette progression est liée à de bons niveaux d’occupation (supérieurs à 70%) et à la hausse des prix moyens". Certaines grandes métropoles françaises ont présenté d’excellents résultats et ont tiré les performances vers le haut telles que Bordeaux, Lille, Strasbourg, etc. L’hôtellerie en Régions (hors Île-de-France et Côte d’Azur) inscrit une croissance d’environ 2% de RevPAR à fin septembre 2017, grâce aux bonnes performances des catégories supérieures.

La Côte d'Azur présente également de bonnes performances en septembre. Les RevPAR ont progressé sur toutes les catégories, allant de 1% sur les établissements Super-économique à 9% sur le Milieu et Haut de gamme. L’hôtellerie niçoise, éprouvé par l'attentat de juillet 2016, retrouve une fréquentation quasi normale. C'est à dire un taux d’occupation de 90% au sein du marché hôtelier Haut de gamme & Luxe et 87% d’occupation sur le segment Milieu de gamme au mois de septembre. La fréquentation touristique sur les mois de juillet à septembre a permis de compenser les pertes subies sur la même période de l’année dernière.