La Chine sanctionne Emirates après deux incidents

Emirates voit son développement en Chine restreint pendant 6 mois par la direction chinoise de l'aviation civile. La CAAC a ainsi interdit temporairement à la compagnie du Golfe d'ouvrir de nouvelles lignes ou encore d'utiliser de nouveaux avions en Chine. Cette sanction fait suite à deux violations de la réglementation des vols dans le ciel chinois.

La direction chinoise de l'aviation civile a retiré à Emirates l'autorisation d'ouvrir de nouvelles destinations ou de déployer de nouveaux avions dans le pays pour 6 mois. Elle a également remis à l'entreprise du Golfe une amende de 29.000 yuans (4825 euros).

L'administration a pris cette décision après deux incidents au dessus de la ville d'Urumqi. La première violation a été enregistrée le 17 avril 2017. Un avion du transporteur volait à une mauvaise altitude. Lors du deuxième incident qui s'est produit le 18 mai, un appareil a perdu le contact avec les contrôleurs.