Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires




Mardi 27 Février 2018

La SNCF affiche de bons résultats pour 2017


Voilà une information qui contraste avec le ton alarmiste d'Edouard Philippe sur les comptes de la SNCF : la société ferroviaire affiche un chiffre d'affaires en hausse de 4,2% (à 33, 5 milliards d'euros), grâce à une forte croissance du nombre de voyageurs transportés. La marge opérationnelle a atteint 4,6 milliards d'euros, en hausse de 16% par rapport à l'année précédente. Mais la dette progresse.



La SNCF dans le vert, sauf pour sa dette DR
La SNCF dans le vert, sauf pour sa dette DR
La situation financière de SNCF Réseau reste "structurellement déséquilibrée". La dette nette de 46,6 Mds€ augmente encore de 1,7 Md€ en 2017. Quant à la dette structurelle de SNCF Réseau, elle augmente au cours de la même période de 2,1Mds€. Malgré tout le chiffre d'affaires de 2017 a progressé de 4,2%, s'établissant à 33,5 Mds€ grâce à une dynamique commerciale générant une forte croissance du volume de voyageurs et de marchandises transportées. La marge opérationnelle s'annonce à 4,6 Mds€. Le résultat net récurrent part du groupe est de 679 M€.

En 2017, avec des résultats en progression, SNCF annonce avoir accéléré ses investissements dans la modernisation de son offre et du réseau pour améliorer la qualité de service et la satisfaction de ses clients.

En 2017, SNCF aura investi un montant de 8,8 Mds€, dont près de 95% en France :
• des investissements massifs pour régénérer et moderniser le réseau ferroviaire (5,2 Mds€) :
- 1 600 chantiers réalisés, plus de 1 000 km de voies renouvelées, 4 000 km de caténaires vérifiées et 500 aiguillages changés.
- Des projets de développements engagés pour les trains de la vie quotidienne : Eole, les interconnexions au Grand Paris ou le CDG Express en Île-de-France ;

• 2,3 Mds€ pour l’acquisition de trains neufs : 40 en Île-de France, 85 dans les territoires (financés par les Régions) et 20 rames grande vitesse ;
• une politique d’innovation renforcée afin de digitaliser le Groupe pour être plus efficace, mieux répondre aux attentes clients et inventer les mobilités de demain (280 M€ investis) ;
Un investissement également dans le capital humain avec 12 000 nouveaux collaborateurs recrutés en France en 2017, dont plus de la moitié dans les activités liées au ferroviaire. SNCF est l’un des premiers employeurs français avec 270 000 collaborateurs dans le monde dont 7 000 jeunes alternants en France.

A l'occasion de la publication de ses résultats, la SNCF annonce également que la mobilité est plus sûre avec une baisse de près de 30% des événements de sécurité remarquable depuis 2015 ; le niveau de régularité qui reste élevé proche de 90% au total et un taux de satisfaction des clients stable malgré l’intensité des travaux en cours sur le réseau et la gestion des colis suspects ; - lancement de deux programmes majeurs : H00 (départ à la seconde) et FiRST (information fiable et sur mesure en temps réel pour tous les clients).

La SNCF annonce 14 millions de voyageurs quotidiens et 170 000 chargeurs en France et dans le monde avec une forte hausse de fréquentation : +10% pour TGV (dont OUIGO +53%), +4,7% pour TER, +3,3% pour Intercités, +1,3% pour Transilien, +5,9% pour Keolis (en CA) et +48% pour OUIBUS.

La hausse de la fréquentation des lignes à grande vitesse est portée par :
• l’ouverture des lignes TGV Atlantique le 2 juillet. Sur Paris- Bordeaux, les clientèles Pro et jeunes ont été multipliées par 2. Satisfaction des clients en hausse de +10% sur TGV Océane.
• le pass TGVmax (offre illimitée pour les 16-27 ans) lancé en janvier. 100 000 jeunes, par ailleurs covoitureurs, effectuent 5 trajets par mois en moyenne. Ils représentent près de la moitié de la croissance du trafic de la grande vitesse en 2017. Amélioration du taux d’occupation de 5 points hors Atlantique.
• OUIGO, 7,6 M de voyageurs en 2017 avec seulement 10 rames, qui passe de 19 à 22 destinations et dont les premières rames desservent Paris intramuros depuis le 1er décembre.

Le wifi doit poursuivre son développement dans les trains en 2018 DR ML
Le wifi doit poursuivre son développement dans les trains en 2018 DR ML
Pour 2018 :
La SNCF annonce des investissements cette année pour augmenter la qualité de la production en agissant sur les aléas du quotidien sources de retard et produire une information précise sur tous les canaux en temps réel.

En termes de développement commercial : la vie nomade sera notamment facilitée avec l’assistant personnel de mobilité et le démarrage du titre digital unique sur portable NFC, l’offre INOUI sera déployée sur 5 axes, le nombre de voyageurs OUIGO devrait doubler et OUIBUS poursuivre son essor en Europe. Le développement international se poursuivra avec Keolis, SNCF Logistics, AREP et Systra. Ainsi, le chiffre d’affaires du groupe SNCF devrait progresser de plus de 3% en 2018.

La politique d’investissements sera encore plus soutenue en 2018 avec plus de 9,5 Mds€ engagés tous financements confondus, dont notamment :
• 5,2 Mds€ consacrés au réseau ferroviaire dont 2,7 Mds€ de renouvellement;
• 60 nouveaux trains en Île-de-France, 45 en Régions et 13 rames grande vitesse ;
• Des travaux massifs dans les gares (Nantes, Rennes, Lyon Part-Dieu, Paris Montparnasse, Saint-Lazare, Austerlitz et Nord. Couverture Wifi ou 3/4G sur tout le réseau Transilien, etc.
Notez





Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.