La chambre d’hôtel du futur mise sur l’écologie et la technologie

Le salon EquipHotel qui se tient au parc des expositions de la Porte de Versailles jusqu'à ce 10 novembre 2016, a demandé à Laurent Delporte, spécialiste de l'hôtellerie de luxe, de créer la chambre du futur. La concept room Origine permet de découvrir les nouveautés que les voyageurs d'affaires auront à leur disposition à l'horizon 2020.

La concept room, présentée dans le Pavillon 7.1, est un prototype de chambre d’hôtel et de salle de bain que les voyageurs d'affaires pourraient retrouver dans les établissements à l’horizon 2020.

Laurent Delporte estime que la tendance à venir est de "retravailler sur les fondamentaux d’une chambre". Ainsi, ce projet réinvente les codes de l’hôtellerie en alliant le développement durable, le bien-être et les innovations.

Des nouveautés vertes et high-tech
La chambre du futur pourrait ainsi s'appuyer sur le robot mobile de livraison autonome Relays conçu par Savioke. Il assure un service de livraison indoor entièrement autonome, sécurisée et intégrée dans son environnement. "Ravir et engager les clients, libérer le pouvoir d'action du personnel et augmenter les revenus de l'hôtel... Tel est la promesse de Relay qui contribue également à réduire les consommations énergétiques et l'encombrement de la chambre en se substituant notamment aux mini-bars", explique le communiqué.

La concept room propose aussi un lit 99% naturel. Ce lit, Ensemble Emelys, est constitué d’un sommier à lattes avec garnissage laine écologique, et son matelas de latex naturel, laine, coton et lin bio. En outre, les clients pourraient compter sur un réveil lumineux intégré à la chambre ainsi qu'un système lumineux pour s’endormir.

Le communiqué détaille l'équipement: "Nous avons mis au point avec Lutron, spécialiste du contrôle de l’éclairage de la lumière et des stores, Otomis, spécialiste des systèmes domotiques et KKDC, spécialiste de l’éclairage LED, un système pour préparer l’endormissement du client dans sa chambre d’hôtel en diminuant progressivement l’intensité lumineuse à partir d’une certaine heure et en fonction de l’horaire du coucher désiré. Ainsi, jusqu’au lendemain matin, la lumière reste faible évitant ainsi des désagréments avec une lumière trop forte quand le client doit se lever dans la nuit par exemple. Naturellement, le client peut revenir à un mode manuel s’il a besoin plus de lumière".
Le réveil lumineux réveille progressivement le client. S’il doit par exemple être debout à 7H, un scénario de lumières se mettra en place pour simuler le lever du soleil et ainsi se réveiller progressivement et tout en douceur le client.

La chambre du futur adoptera aussi une démarche écologique avec l'utilisation de l'énergie solaire, le suivi de sa consommation d’énergie ou encore du CO2, des WC automatisés (plus besoin de papier et réduction d’eau), des matériaux naturels ou encore des produits d'entretien écologiques.