La croissance de trafic à l’aéroport de Marseille frôle les 10% en mars

L’aéroport Marseille Provence a enregistré une croissance de son trafic de 9,9% en mars. Cette augmentation, qui dépasse les prévisions, a été principalement portée par l'activité internationale.

L'aéroport de Marseille a géré 702 856 passagers le mois dernier, soit 64 000 de plus qu'en mars 2017. Cela représente ainsi une croissance de 9,9%. Touché par les grèves du contrôle aérien et d’Air France Hop !, le trafic depuis et vers Paris est en repli de 1,4%. Sur le mois de mars, 135 vols ont été annulés, soit une perte estimée de plus de 15 700 voyageurs.

Mais le trafic avec les villes de Province progresse de 12,9% notamment grâce aux lignes à destination de Nantes, desservie par Ryanair et Air France Hop !, et Bordeaux, par easyJet et Hop! Air France.

A l'international, toutes les régions présentent une croissance au départ de Marseille avec une augmentation générale de 14,6%. Le ciel européen (+13,6%) stimule cette activité avec les bonnes performances des lignes de Vueling (+41,8%) sur Rome, Barcelone et Alicante, nouvelle destination de la compagnie ibérique. Mais aussi grâce à Ryanair (+12,17%) avec des destinations comme Valence, Cracovie et Edimbourg et à Volotea (+263,1%) desservant Prague et Venise.

Les hubs de Francfort et Istanbul se portent bien au départ de Marseille. La desserte allemande voit le trafic de Lufthansa progresser de 16,2% en raison du passage de 2 à 3 vols par jour de la compagnie. Sur Istanbul, le trafic de Turkish Airlines augmente de 46,2% et celui de Pegasus de 43,6% en raison d’une plus grande offre en sièges.

De plus, le trafic sur l’Afrique du Nord a grimpé de 11,9% en mars. L’Algérie progresse de 10,9% notamment grâce à la ligne opérée par Vueling (+55,4%). La Tunisie affiche une hausse 26% avec la compagnie aérienne Tunisair vers Tunis (+39,6%) et Djerba (+19,8%).

De leur côté, les Dom Tom enregistrent 225,6% de croissance au cumul soit 4152 passagers supplémentaires grâce à la compagnie Air Austral qui dessert désormais St Denis de la Réunion à raison de deux fréquences par semaine, en complément de l’offre d’XL Airways. Cette croissance est également tirée par la ligne Pointe-à-Pitre opérée par XL Airways en mars 2018.