La grève des taxis paralyse Barcelone et s’étend à Madrid

A Barcelone, la grève des taxis paralyse la ville depuis 5 jours maintenant. Le puissant lobby des taxis en situation de quasi-monopole s'oppose à la régulation des VTC. Ce mardi après-midi, ils devraient se réunir avec l'administration locale pour débloquer cette grève illimitée.

Les taxis jaunes et noirs de Barcelone sont à l’arrêt depuis vendredi sur la Gran Via, une des principales artères de la ville. Cette grève a pour but de faire pression sur le gouvernement catalan qui prépare le décret de régulation des VTC.

Pendant ces quatre jours de manifestations, plusieurs chauffeurs VTC ont été agressés par les taxis en grève. En protestation, eux aussi ont décidé d'occuper une artère de la ville, la Diagonale, jusqu'à ce qu'un accord soit trouvé.

Et puis ce lundi, les taxis de Madrid ont,eux aussi, rejoint le mouvement. Des centaines de grévistes se sont rassemblés sur la place centrale de la Puerta del Sol, à deux jours de l'ouverture de la foire internationale du tourisme Fitur dont les organisateurs attendent quelque 250.000 visiteurs.

En attendant, les voyageurs sont avisés que les déplacements sont très compliqués en ce moment dans Madrid et Barcelone.