La grève générale devrait avoir un impact très limité sur les déplacements pros, ce mardi

La CGT, FO, Solidaires ainsi que l'Unef et l'UNL appellent à une grève générale, ce mardi 19 mars. Toutefois, le mouvement devrait avoir peu d'incidence sur les déplacements professionnels des voyageurs d'affaires. Le trafic sera "normal" à la SNCF et "quasi normal" à la RATP. Quelques retards pourraient être enregistrés dans les aéroports.

Les agents de la SNCF sont appelés à participer à la grève générale et nationale de ce mardi 19 mars 2019. Néanmoins, l'action ne devrait pas perturber le quotidien des usagers. Un porte-parole de la compagnie ferroviaire a assuré "il n’y aura aucun impact. Le trafic sera normal partout, y compris les TER (train express régional)".

Même constat chez RATP. "Le trafic sera quasi normal pour les bus et normal pour les métros, RER et tramways", a expliqué le porte-parole du gestionnaire du réseau francilien. Il est possible toutefois que des perturbations soient enregistrées sur certaines lignes de bus. La CGT a déposé un préavis de grève de ce mardi jusqu'à jeudi pour les conducteurs de car à l’occasion de l’examen au Sénat du projet de loi d’orientation des mobilités (LOM). Le texte se penche entre autres sur les conditions sociales de l’ouverture à la concurrence des lignes d’autobus de la régie en Île-de-France.

Des retards possibles dans les aéroports
L'USAC-CGT appelle aussi les contrôleurs aériens à débrayer ce 19 mars 2019. Malgré cette action annoncée, la DGAC n’a pas demandé aux compagnies aériennes de réduire leurs vols. Par contre, les autorités préviennent que des retards seront possibles dans les aéroports.