La modernisation de Chicago O’Hare est soutenue par ses deux principales compagnies

Le projet de modernisation de l'aéroport de Chicago O'Hare peut désormais compter sur le soutien d'United Airlines et d'Amercian Airlines. Elles ont trouvé un accord avec la ville. Jusqu'à présent la compagnie de Dallas Fort Worth s'opposait au chantier car United se voient accorder un accès à plus de portes d'embarquement.

American Airlines a eu gain de cause. La compagnie qui refusait de donner son aval au projet de rénovation de Chicago O'Hare, estimant qu'United était privilégiée, a obtenu la construction de 3 portes d'embarquement pouvant être utlisées par tous les transporteurs.

La compagnie de Dallas Fort Worth qui représente 35,5% des passagers de la plate-forme, soutient ainsi désormais la proposition de modernisation au côté d'United, sa principale concurrente (44,5%) sur la piste.

Le projet qui s'étalera sur 8 ans, prévoit l'amélioration et l'extension du Terminal 5. Le Terminal 2 sera en grande partie détruit puis reconstruit pour abriter les infrastructures des arrivées internationales. Les T1 et T3 bénéficieront aussi d'un lifting. La capacité des portes d'embarquement sera alors boostée de 25%.

L'installation compte également s'équiper des dernières technologies de contrôles des passagers afin de réduire les temps d'attentes aux check-points, de nouvelles bornes self-services et de 3 systèmes de traitement des bagages dernier-cri.

Au terme de ce chantier de 8,5 milliards de dollars prévu en 2026, Chicago O'Hare disposera de 220 portes contre 185 actuellement.

Maintenant que les acteurs de la plate-forme ont trouvé un terrain d'entente, les autorités de ville doivent étudier et se prononcer sur le projet d'ici la fin du mois.