La privatisation d’Alitalia repoussée à l’automne

Trois candidats ont fait "part de leur intérêt" pour racheter Alitalia, ont annoncé les administrateurs judiciaires : Wizz Air, easyjet et Lufthansa. mais toutes ont réclamé que la compagnie soit auparavant restructurée. Lufthansa a clairement expliqué qu’il fallait supprimer 5 à 6000 des 11 500 postes de la compagnie aérienne italienne. Les négociations exclusives, qui […]

Trois candidats ont fait "part de leur intérêt" pour racheter Alitalia, ont annoncé les administrateurs judiciaires : Wizz Air, easyjet et Lufthansa. mais toutes ont réclamé que la compagnie soit auparavant restructurée. Lufthansa a clairement expliqué qu'il fallait supprimer 5 à 6000 des 11 500 postes de la compagnie aérienne italienne. Les négociations exclusives, qui devaient s'ouvrir ce printemps, devraient être très prochainement officiellement repoussées à l'automneprochain.