Le Canada repousse encore une fois l’autorisation de voyage électronique

Nouveau sursis pour les voyageurs d'affaires têtes en l'air ou allergiques aux démarches administratives. Le Canada a encore une fois reporté la mise en place de l'autorisation de voyage électronique (AVE). L'application de ce dispositif qui devait être lancé le fin septembre a été repoussée jusqu’à 10 novembre.

L'obligation d'avoir une Autorisation de Voyage Électronique (AVE) à son arrivée au Canada pour les ressortissants étrangers dispensés de l'obligation de visa comme les Français a été une nouvelle fois repoussée. La période de clémence qui devait prendre fin le 29 septembre 2016, est prolongée jusqu'au 9 novembre 2016.

John McCallum, ministre canadien de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté a expliqué «En consultation avec nos partenaires des lignes aériennes, nous prenons d'autres mesures pour limiter le plus possible les perturbations dans les transports. Nous prolongeons la période de clémence et lançons une autre grande campagne éclair d'information au Canada et à l'étranger afin d'encourager les voyageurs, y compris les citoyens canadiens ayant la double nationalité, à planifier leurs déplacements et à obtenir les documents de voyage requis avant de réserver un vol à destination du Canada».

L'AVE se demande en ligne. Son coût est de 7$ CAN (4,76€). A partir du 10 novembre, il sera nécessaire pour monter à bord d'un avion à destination du Canada.