Le Groupe ADP s’intéresse à l’aéroport japonais de Sapporo

Si la question de la privatisation de Paris Aéroport n'est pas encore officiellement tranchée, le Groupe ADP ne freine pas ses ambitions internationales pour autant. Selon le journal Nikkei, le gestionnaires des plates-formes parisiennes aurait des vues sur l'aéroport international de Sapporo.

Le groupe ADP tente de monter un consortium pour reprendre l'aéroport japonais de Sapporo. Le Directeur général adjoint en charge de l'international du Groupe ADP, Antonin Beurrier, a confié au journal japonais Nikkei que l'entreprise était en discussion avec des promoteurs immobiliers, des maisons de courtage et des sociétés nippones.

Le gouvernement japonais a prévu de privatiser cette plate-forme ainsi que six autres installations de l'île du nord de Hokkaido. Les modalités des appels d'offres devraient être présentées le mois prochain.