Le PNR européen verra-t-il le jour ?

C’est un vieux serpent de mer qui refait surface après les attentats parisiens de la semaine dernière. L’idée d’un PNR (Passenger Name Record) européen a été relancée par Bernard Cazeneuve, le Ministre français de l’intérieur. A l’occasion d’une réunion lundi 12 janvier, les autorités françaises veulent que l’Europe se dote d’un outil de contrôle des […]

C’est un vieux serpent de mer qui refait surface après les attentats parisiens de la semaine dernière. L’idée d’un PNR (Passenger Name Record) européen a été relancée par Bernard Cazeneuve, le Ministre français de l’intérieur. A l’occasion d’une réunion lundi 12 janvier, les autorités françaises veulent que l’Europe se dote d’un outil de contrôle des voyageurs pour mieux gérer les profils à risque. Pour le Figaro qui détaille les grandes lignes d’un outil policier qualifié d’efficace, ce PNR ne réjouit pas tout le monde et de citer Claudine Guerrier, professeur de droit à l'Institut des Mines Telecom: «Ce genre d'accord est complètement liberticide.  Il aboutira à un système de contrôle social généralisé, dans lequel la protection des données personnelles sera menacée».