Le Pakistan ferme son espace aérien, plusieurs vols annulés (mise à jour)

Le Pakistan a décidé de fermer son espace aérien ce 27 février 2019, conduisant plusieurs compagnies internationales à devoir revoir leur programme de vols. Thai Airways a par exemple annulé tous ses vols pour l'Europe. De son côté, l'Inde a pris des mesures drastiques dans 5 aéroports. En raison de l'escalade des tensions entre les deux pays, les professionnels en déplacement qui y sont présents, sont invités à faire preuve de la plus grande prudence.

Le Pakistan qui a annoncé avoir abattu deux avions des forces armées indiennes plus tôt dans la journée, a fermé son espace aérien, ce mercredi 27 février. Cette mesure est valable "jusqu'à nouvel ordre", a indiqué l'Autorité de l'aviation civile du pays.

La décision pakistanaise a obligé plusieurs compagnies à revoir les programmes. Thai Airways a annulé tous ses vols entre Bangkok et l'Europe du 27 février ainsi que ceux de ce jeudi matin. Singapore Airlines et British Airways ont choisi de modifier leurs itinéraires afin d'éviter la zone. Les temps de trajet sont ainsi plus longs.

Air Canada a pour sa part annulé ses liaisons vers Mumbai et Delhi des 27 et 28 février.

Côté indien, 5 aéroports ont fermé leurs portes et de nombreux vols ont été annulés. Jet Airways a ainsi dû revoir son programme. La compagnie indique ce jeudi 28 février "Conformément aux instructions reçues de l’ATC de Delhi concernant la fermeture d’aéroports, les opérations aériennes de Jet Airways à destination / en provenance d’Amritsar, de Srinagar, de Jammu et de Leh ont été suspendues jusqu’à nouvel ordre. Par conséquent, les vols de la compagnie aérienne entre Delhi et Srinagar ont déjà été annulés".

Par ailleurs, les plates-formes de New Delhi et de Bombay fonctionnent, mais d’importants retards sont à prévoir.

Paris Aéroport prévient sur Twitter que "des retards à Roissy CDG sont possibles à destination et en provenance de l'Asie du Sud-Est" en raison de la fermeture de l'espace aérien pakistanais et conseille aux passagers de vérifier le statut de leur vol.

Sur son site le quai d'Orsay indique "En raison de la situation extrêmement tendue à la frontière indo-pakistanaise, il est formellement déconseillé de se rendre dans l’État du Jammu-et-Cachemire et dans les zones frontalières du Pakistan."

28/02 : La compagnie aérienne Jet Airways publie un communiqué : "Conformément aux instructions reçues de l'ATC de Delhi concernant la fermeture d'aéroports, les opérations aériennes de Jet Airways à destination / en provenance d'Amritsar, de Srinagar, de Jammu et de Leh ont été suspendues jusqu'à nouvel ordre. Par conséquent, les vols de la compagnie aérienne entre Delhi et Srinagar ont déjà été annulés.
Jet Airways regrette les inconvénients causés à ses passagers et leur demande de vérifier le statut de leur vol avant de se rendre à l'aéroport."