Le Royaume-Uni ouvre ses portes biométriques à de nouvelles nationalités

Les voyageurs d'affaires français et européens vont devoir partager les contrôles aux frontières automatisés des aéroports britanniques avec de nouveaux passagers à partir de l'été prochain.

Le gouvernement britannique a annoncé que les détenteurs d'un passeport biométrique des USA, du Canada, d'Australie, de Nouvelle Zélande ou du Japon pourront aussi utiliser les portes électroniques installées aux contrôles des frontières des Hall Arrivée des aéroports du Royaume-Uni à partir de l'été prochain.

Ces appareils biométriques utilisent la reconnaissance faciale pour contrôler l'identité des voyageurs.

Jusqu'à présent, l'accès aux e-gates était autorisé uniquement aux Britanniques, aux Européens, aux Suisses et aux ressortissants de l'Espace économique européen. L'objectif de cette mesure est de réduire les files d'attente aux contrôles des frontières et fluidifier le parcours des passagers.