Le SNPL Hop! confirme la grève du 3 au 8 juillet

Les pilotes du SNPL Hop! ont déposé un préavis de 6 jours allant du 3 au 8 juillet inclus et ne sont pas satisfaits des négociations menées avec leur direction. Ils estiment que leur encadrement fait preuve d'"amateurisme" pendant ces échanges.

Le SNPL Hop! confirme le préavis de grève déposé du 3 au 8 juillet inclus. L'organisation explique dans un communiqué "Après plus de douze mois d’atermoiements et devant l’absence manifeste de volonté de la direction de la compagnie d’aboutir à une solution concertée et acceptable par toutes les parties, le Bureau SNPL HOP! ALPA dépose un préavis de grève afin de sortir de cette impasse".

 Elle dénonce "tout particulièrement l’amateurisme de ses interlocuteurs et leur méconnaissance des accords existants au sein des trois entités, lesquels nuisent à la conduite d’un dialogue efficace et objectif". Le syndicat ajoute "Alors que la fusion précipitée des trois Compagnies Aériennes au sein de Hop! avait préalablement désorganisé le fonctionnement des opérations aériennes, la situation a été encore aggravée par le manque d’anticipation des départs de pilotes ayant réussi la sélection Air France. Le retard pris dans le lancement et la conduite des négociations sur un accord pilotes Hop! unique, la recherche permanente d’une baisse des coûts opérationnels reposant sur les seuls salariés et l’absence totale de projets d’avenir ambitieux pour la compagnie sont venus progressivement entamer la motivation de pilotes qui ont pourtant consentis de nombreux efforts depuis 10 ans."
 
Les navigants réclament "une négociation objective et loyale de la nouvelle Convention Collective Unique pour les pilotes de HOP!", un accord portant sur l’uniformisation des rémunérations,"en rapport avec les efforts de productivité consentis par tous les pilotes depuis 2014" et une gestion efficace des effectifs pilotes de Hop! pour permettre le départ vers Air France des pilotes ayant réussi la sélection, soit près de 140.