Le groupe Marietton (Havas Voyages) n’est pas à vendre (mise à jour)

Contrairement à l'information publiée hier par les Echos, et reprise ce matin dans la lettre de DéplacementsPros, le groupe Marietton par la voix de son Président, Laurent Abitbol, dément qu'il serait à vendre.

Le quotidien économique affirme dans son édition du 17/10/2017 que "Siparex et Edmond de Rothschild veulent sortir du groupe Marietton, poids lourd du secteur du voyage en France". Et le journal d'enfoncer le clou : "Détentrices de l'ordre de 55% du capital, les société de capital-investissement Siparex et Edmond de Rothschild ont mandaté, de sources concordantes, la banque d'affaires DC Advisory afin de céder leurs participations".

Des informations qualifiées "d’erronées et sans fondement" par le dirigeant qui affirme que les actions en cours "devraient lui permettre d'augmenter sa participation au sein du groupe". Laurent Abitbol, sa famille et ses proches sont propriétaires du solde du capital. Il s'interroge sur la finalité de l'information publiée qui "sème le trouble dans l'entreprise alors que les données économiques sont fausses et qu'au contraire, nous continuons notre développement".

Le groupe Marietton a considérablement grossi ces dernières années, notamment par le rachat d'Havas Voyages, acteur majeur du voyage d'affaires, ou Auchan Voyages dans le tourisme. Fêtant ses 50 ans (le 25 novembre prochain), il est aujourd'hui crédité d'un volume d'affaires d'1,3 milliard d'euros.

Laurent Abitbol est par ailleurs Président du réseau volontaire Selectour.