Le prix des billets d’avion devrait chuter de 4% d’ici avril, selon CWT Solutions Group

Bonne nouvelle pour les entreprises et les Travel Managers selon les analyses prédictives de CWT Solutions Group. Après les hausses enregistrées en début d'année, le prix moyen des réservations de billets d'avion devrait chuter de 4% d'ici avril.

Selon les outils prédictifs de CWT Solutions Group, les dépenses aériennes des entreprises devraient chuter. Ils estiment que le prix moyen mondial des billets d'avion passera à environ 673 dollars d'ici avril. Cela représente une diminution d’un peu plus de 4% par rapport à février.

Ces résultats sont publiés dans la troisième édition du Rapport bimensuel sur les Tendances Aériennes. Ce dernier est établi grâce un algorithme unique pour anticiper les changements.

En revanche, le tarif des billets d'avion a grimpé d'environ 6% d'un mois sur l'autre en janvier, puis de 3% en février, pour atteindre 702 dollars. CWT explique "La hausse des prix des vols est due en grande partie au fait que les transporteurs aériens du monde entier ont adopté de nouveaux modèles commerciaux et amélioré les politiques de gestion des recettes".
 
Christophe Renard, vice-président de CWT Solutions Group ajoute "Nous prévoyons que la tendance à la hausse du prix moyen des billets se poursuivra en 2019". Il précise ensuite "L'une des raisons principale est l’adoption de plus en plus fréquente des nouvelles capacités de distribution IATA (NDC) par les compagnies aériennes comme moyen de générer des revenus auxiliaires plus importants tels que la sélection des sièges et les frais de bagages".

Les OBT de plus en plus utilisés
De plus, l'utilisation des outils de réservation en ligne continue d'augmenter progressivement à mesure que les principaux fournisseurs améliorent l'expérience utilisateur, en particulier sur les applications mobiles.

En effet, si le recours aux OBT est resté stable à environ 48% au niveau mondial en janvier et février, il a enregistré une hausse de 6% d'octobre à décembre. Par ailleurs, les outils prédictifs de CWT tablent sur une nouvelle augmentation de l'utilisation en mars et avril. Alors pour la première fois, plus de 50% de toutes les réservations devraient être effectuées par l'intermédiaire des OBT.
 
Des voyageurs moins prévoyants au cours des deux prochains mois
Le rapport prévoit également que le comportement d'achat anticipé des voyageurs va se dégrader au cours des deux prochains mois. L'application plus stricte des politiques en matière de déplacements en raison des considérations budgétaires de fin d'année s'est traduite par une anticipation des achats en décembre, qui s'est poursuivie en janvier et février, environ 47% des billets ayant été réservés plus de 14 jours avant le départ. Avec l'assouplissement des restrictions de voyage par les entreprises, on s'attend à ce que ce pourcentage tombe à 43% en mars et avril.
 
"Afin de maîtriser les coûts, il est conseillé aux gestionnaires de voyages d'insister sur l'importance de réserver à l'avance, soit sous la forme d'un message affiché sur l'OBT, soit par des communications ciblant les voyageurs individuels", rappelle Christophe Renard. Il conseille par ailleurs "Il est également important de s'assurer que les systèmes OBT sont correctement configurés pour refléter la politique de l'entreprise en matière de voyages, ou de configurer ces outils avec des paramètres personnalisés pour chaque marché".