Le robot voiturier arrive à l’aéroport de Londres Gatwick

Baptisé Stan (et développé par les français de Stanley Robotics), le robot a en fait déjà plus de deux ans. Il utilise un plateau pour soulever la voiture et un GPS avec une précision millimétrique pour se repérer. Stan sera testé à partir d'août prochain à l'aéroport de Gatwick.

L'expérimentation se déroulera sur le parking longue durée du terminal sud, où un emplacement de 170 places de parking sera libéré pour permettre aux robots de garer jusqu'à 270 voitures (elles sont plus serrées puisqu'il n'y a pas besoin de place pour entrer/sortir de la voiture).

Stanley Robotics a ouvert le premier parking extérieur géré par des robots début 2018 à l'aéroport Lyon Saint-Exupéry. Stéphane Evanno, directeur de l'exploitation de Stanley Robotics, a déclaré qu'il y avait des problèmes de démarrage, car "les passagers étaient confus quant au fonctionnement du système, mais que 95% des utilisateurs étaient maintenant satisfaits de leur expérience."

L'aéroport de Gatwick précise que le projet sera étendu à d'autres zones de stationnement en cas de succès de la phase de tests préliminaires.