Le trafic passagers de Paris Aéroport s’est envolé en février

Les deux plates-formes parisiennes ont fait le plein au mois de février. Le trafic de Paris Aéroport a grimpé de 5,2% par rapport à la même période l'année dernière. La croissance est principalement portée par le segment international.

Paris Aéroport a géré 7,3 millions de voyageurs (5,2%) en février, dont 5,1 millions à Paris-Charles de Gaulle (+7,1%) et 2,2 millions à  Paris-Orly (+1,1%).
Le segment international (hors Europe) a été particulièrement dynamique avec une croissance de (+6,5%). Toutes les régions affichent des progressions : Amérique du Nord (+13,0%), Amérique Latine (+8,6%), Afrique (+6,5%), Moyen-Orient (+4,0%), Asie-Pacifique (+3,8%) et DOM-COM (+2,1%).

Le trafic Europe (hors France) a augmenté pour sa part de 4,5% en février tandis que le marché France présente une croissance de 3,7%. Le nombre de passagers en correspondance a grimpé de 10,5%. Le taux de correspondance de Paris Aéroport s'est établi à 23,8%, soit une hausse de 1,1 point par rapport à février 2018.

Depuis le début de l'année, le trafic de Paris Aéroport est en progression de 3,5% avec un total de 15,0 millions de voyageurs. Le nombre de passagers en correspondance progresse de 7,0%. Le taux de correspondance s'établit à 25,2%, soit une croissance de 0,8 point.

Les autres plates-formes du groupe ADP
Le trafic de TAV Airports, dont le Groupe ADP détient 46,1% du capital, est en hausse de 6,4% au mois de février 2019 et de 4,8% depuis le début de l'année.

Le trafic de l'aéroport de Santiago du Chili, dont la holding possède 45% du capital, est en augmentation de 8,3%  au mois de février 2019 et de 9,6% depuis le début de l'année.

Le trafic d'Amman, dont le Groupe a 51% du capital, a grimpé de 9,2%  au mois de février 2019 et de 6,9% depuis le début de l'année.