Le transport aérien à +10,7% en avril

Très bon mois d'avril pour le transport aérien avec une hausse de 10,7% selon les chiffres de l'Iata. Cependant l'association mondiale s'inquiète des effets de l'interdiction de l'électronique à bord entre le Golfe et les USA notamment.

Après une hausse de 5% du trafic passagers mondial en février et une hausse de 6,8% en mars, c'est une croissance de 10,7% que l'association mondiale des compagnies aériennes annonce pour le mois d'avril. La demande s'accélère donc, mais ne provoque pas d'euphorie au siège de Genève car cette croissance n'est pas égale pour tous et en particulier pour certaines compagnies aériennes du Moyen-Orient. Le trafic mesuré en passagers-kilomètres-payants entre le Moyen Orient et les Etats-Unis a diminué de 2,8% sur un an, première baisse depuis au moins sept ans. "Il est trop tôt pour en être absolument sûr mais nous pensons que ces chiffres sont une indication d'un certain impact sur les voyages", a indiqué l'économiste en chef de l'Iata ,Brian Pearce. Même si les compagnies ont trouvé des parades en prêtant des équipements aux passagers des classes business, de nombreux voyageurs d'affaires auraient renoncé à leurs déplacements à cause de l'electronic ban. L'association internationale a par ailleurs averti que l'absence d'accord sur le trafic aérien dans le cadre des négociations de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne entraînerait des "perturbations importantes" sur le marché.