Les Chinois sortent leur chéquier pour les pilotes

La pénurie de pilotes en Chine contraint les compagnies chinoises à faire des ponts d’or aux pilotes occidentaux pour recruter. Si l’on en croit Bloomberg, un pilote d’A320 de la compagnie United Airlines aurait ainsi reçu des propositions de Sichuan Airlines et Qingdao Airlines lui promettant respectivement 302.000$ et 318.000$ par an, avec prise en […]

La pénurie de pilotes en Chine contraint les compagnies chinoises à faire des ponts d’or aux pilotes occidentaux pour recruter. Si l’on en croit Bloomberg, un pilote d'A320 de la compagnie United Airlines aurait ainsi reçu des propositions de Sichuan Airlines et Qingdao Airlines lui promettant respectivement 302.000$ et 318.000$ par an, avec prise en charge de ses impôts. Le revenu moyen d’un pilote américain expérimenté sur le même appareil serait, selon les spécialistes, d’environ 200 000$.