Les USA mettent en garde contre une menace à l’aéroport de Mogadiscio

La prudence est de mise sur l'aéroport de Mogadiscio. La mission américaine en Somalie a demandé à ses membres "non essentiels" de quitter la capitale somalienne en raison de menace contre eux sur la plate-forme.

Quelques heures après l'annonce des premières frappes américaines par drones contre le groupe État islamique (EI) en Somalie, la mission des États-Unis en Somalie a prévenu via un communiqué "En raison d'informations sur des menaces spécifiques à l'aéroport international de Mogadiscio, la mission des États-Unis en Somalie a demandé à tous ses employés américains non essentiels de quitter Mogadiscio jusqu'à nouvel ordre,"

Elle estime que la situation dans le pays est "extrêmement instable". Par ailleurs, le niveau de menace contre les Américains reste "critique".

Le quai d'Orsay maintient aussi ses avertissements. Le ministère des Affaires étrangères écrit sur son site que "Tout déplacement, sur l’ensemble du territoire somalien, où la situation demeure extrêmement dégradée, reste formellement déconseillé".