Les VTC lancent une campagne « Sauvez les VTC »

Fin septembre, Yves Weisselberger, Président de SnapCar, avait fait savoir sa vive opposition à la loi Grandguillaume dans une Tribune Libre publiée sur DéplacementsPros.com. Il s'est maintenant allié à ses homologues d'Allocab, Chauffeur-Privé, Marcel pour "Sauver les VTC".

Les dirigeants des principales plates-formes françaises de VTC, Allocab, Chauffeur-Privé, Marcel et Snapcar), lancent une pétition pour sauver les VTC. Ils s'opposent à la proposition de loi Grandguillaume qui sera soumise au vote dans le courant du mois d’octobre.

Ils expliquent sur le site de la pétition en ligne "A l'heure où nous parlons d’une nécessaire "transformation numérique" pour l'ensemble des secteurs d’activité, le Gouvernement s’apprête à asphyxier tout un pan de l’écosystème numérique français. Après son adoption à l’Assemblée Nationale en juillet, une proposition de loi anti-VTC sera bientôt en débat au Sénat".

Ils assurent que "Cette loi veut restreindre l’accès à la profession et enfermer les plateformes dans un système de régulation et de réglementation en fait destiné à stopper net leur développement. Voire à en conduire certaines à la faillite. D’ores et déjà, les autorités publiques rendent inutilement plus difficiles les examens pour devenir chauffeur, et annulent purement et simplement certaines cessions. Le monde de l’économie numérique que nous défendons présente l'avantage de proposer des solutions alternatives pour favoriser la création d'emplois, augmenter l’offre de services et améliorer ainsi la vie et le pouvoir d'achat de nos concitoyens".

Si vous trouvez que les VTC répondent à vos besoins, c'est simple comme une signature...