Les VTC veulent bloquer les routes dès le 17 février

Il ne fallait pas être devin pour constater que la colère grondait chez les chauffeurs de VTC. Examens contraignants, difficultés d’exploitation, soucis de régulation, temps de conduite sans oublier le plus important : l’évolution de la tarification.

C’est une nouvelle structure, « L’union des VTC » - qui regroupe notamment la CFDT Loti et FO - qui appelle les chauffeurs à ce mouvement. Pour plusieurs responsables syndicaux "On voit bien que les problèmes posés l’an dernier sont toujours présents et qu’aucune solution n’a été apportée par le gouvernement qui voulait pourtant être à l’origine de la réglementation".

Malgré l’annonce d’Elisabeth Borne le 8 janvier dernier "d’engager une mission de réflexion sur la régulation du secteur", les syndicats constatent qu’il "ne s’agit que de mots qui ne sont pas suivis de faits".

Les VTC veulent mettre en place des blocages routiers et des manifestations pacifiques à partir du 17 février pour "montrer leur détermination à obtenir une tarification leur permettant de vivre".