Les bagages se déplacent tous seuls à Londres-Heathrow

Il y a 3 mois, l'aéroport de Londres-Heathrow a lancé le test du premier chariot autonome de transports de bagages au monde. Une innovation qui pourrait se développer dans d'autres aéroports.

International Airlines Group (IAG) a demandé à l'entreprise Aurrigo d'utiliser son expertise en matière de transport sans conducteur pour développer le premier chariot autonome au monde de transport de bagages.

L'essai a débuté en mars et a vu un chariot existant converti à l'aide de la technologie LIDAR et GPS en un véhicule électrique autopropulsé qui promet d'accélérer le chargement et le déchargement des bagages dans les aéroports du monde entier. En collaboration avec British Airways (BA), le chariot adapté s'est déplacé autour du Terminal 5 de l'aéroport d'Heathrow et fonctionne maintenant également dans la zone de manutention des bagages.

Vers un programme de marketing mondial

Conçue, développée et fabriquée dans le centre d'ingénierie avancée d'Aurrigo à Coventry, la société va maintenant s'engager dans un programme de marketing mondial pour discuter avec les aéroports et les compagnies aériennes du monde entier de la modernisation des chariots existants. Le but est de les rendre totalement autonomes et d’explorer la production d'une nouvelle gamme de versions super légères pour des performances opérationnelles accrues.

Une nouvelle phase de tests est maintenant prévue afin que ces chariots puissent être utilisés en toute sécurité côté piste pour réaliser toute une série d'économies de coûts et d'efficacité.