Les billets d’avion de dernière minute peuvent coûter 44% plus cher!

De nombreuses études l'ont déjà mis en lumière, les voyages d'affaires ne sont pas très prévisibles, ils s'organisent souvent à la dernière minute. Mais cette tendance a un coût. Concur qui a analysé l'ensemble des données recueillies sur sa plate-forme en 2016, estime que les billets d'avion réservés moins de sept jours avant la date de départ sont en moyenne 44% plus chers que ceux pris 15 jours à l'avance.

Cela semble une évidence pour les personnes qui voyagent souvent, les billets d'avion de dernière minute sont plus chers. Toutefois, Concur a mis en lumière un autre élément. Tous les pays ne sont pas égaux face au yield management.

Les voyageurs d'affaires français payent un billet premium réservé au moins huit jours à l'avance en moyenne 27% plus cher que celui acheté 15 jours à l'avance. Parallèlement, le taux est de 19% pour leurs collègues canadiens. Les Américains peu prévoyants voient pour leur part la facture flamber de 39%.

Les Britanniques sont très chanceux en comparaison : aucun supplément n'est appliqué aux réservations de dernière minute au Royaume-Uni. Les prix sont même inférieurs de 4% en moyenne à ceux des places prises à l'avance.

Concur explique "Si plusieurs variables peuvent influencer ces tendances, les voyages aériens au Royaume-Uni sont néanmoins essentiellement internationaux, de sorte que la dynamique de variation des prix des vols intérieurs y est beaucoup plus spécifique que dans d'autres pays au marché intérieur plus étendu".

Des habitudes de réservation différentes selon les régions...
Les États-Unis, la France et le Canada enregistrent un pic de réservations à l'avance au mois de décembre car les voyageurs planifient aussi généralement leurs congés de fin d'année.

L'Hexagone connaît également une forte augmentation des bookings à l'avance au mois d'août, probablement en raison ici aussi des vacances.

Selon les données 2016, aux USA, le surcoût appliqué aux réservations de dernière minute était plus élevé en janvier et en août. En revanche, la meilleure période pour y voyager sans long préparatif est le mois de juin, le supplément moyen est alors inférieur d'environ 8% sur l'ensemble des vols.

… et selon les secteurs
Les voyageurs d'affaires exerçant dans des établissements d'enseignement supérieur sont ceux qui réservent le plus tôt. Ils sont, en effet, deux fois plus nombreux à acheter leur place au moins 15 jours à l'avance (69%). Seuls 31% des professionnels de ce secteur réservent moins de deux semaines avant le départ.

À l'inverse, ce sont dans les domaines des services professionnels et de la grande distribution/restauration que le nombre de collaborateurs partant à la dernière minute est le plus important. 72% des déplacements des salariés du secteur des services professionnels sont organisés moins de 14 jours avant le départ. Pour la grande distribution/restauration, ce taux est de 53%.

Hausse des prix par classe tarifaire
Concur montre également que la hausse des tarifs varie selon la classe de voyage. Mais curieusement, le prix des billets en économique et Premium Economy augmente davantage que celui des classes Avant dans les huit à 14 jours qui précèdent un déplacement. Si le tarif de toutes les cabines grimpe dans les sept jours avant un voyage, cette augmentation ralentit pour les places Premium Eco.

Concur ajoute "Les voyageurs auraient donc tout intérêt à comparer le prix des billets de différentes classes avant de réserver leur voyage dans cet intervalle (si la politique de déplacements de leur entreprise les y autorise), car le prix majoré relatif diminue". Elle estime également qu'adopter une politique de déplacements qui encourage les employés à réserver au moins huit jours avant leur départ permet d'économiser en moyenne 148 dollars par billet.