Les carburants toujours en hausse

Mauvaise nouvelle pour le budget des déplacements professionnels. L’accord trouvé mercredi dernier pour restreindre l’offre a provoqué une hausse du baril (au dessus de 54$ vendredi à Londres) qui, soutenue par la hausse de la demande provoquée par la vague de froid en Europe, entretient la hausse des carburants. Les prix dans les stations-service françaises […]

Mauvaise nouvelle pour le budget des déplacements professionnels. L'accord trouvé mercredi dernier pour restreindre l'offre a provoqué une hausse du baril (au dessus de 54$ vendredi à Londres) qui, soutenue par la hausse de la demande provoquée par la vague de froid en Europe, entretient la hausse des carburants. Les prix dans les stations-service françaises sont restés orientés à la hausse la semaine dernière, augmentant d'environ un demi-centime en moyenne, selon les relevés hebdomadaires du ministère de l'Environnement et de l'Energie. Le gazole valait vendredi en moyenne 1,1584 euro le litre (+ 0,46 centime/l en une semaine), le prix du litre d'essence sans plomb 95 (SP95) a augmenté de 0,53 centime à 1,3260 euro, tandis que celui du sans plomb 98 (SP98) a pris 0,40 centime à 1,3821 euro.