Les conversations groupées FaceTime suspendues après la découverte d’une bug de sécurité

Les conversations groupées sont pratiques lorsqu'on travaille à plusieurs et à distance sur un dossier. Toutefois, celles de FaceTime présentent une faille de sécurité inquiétante. Le bug permet d'entendre et voir un interlocuteur avant qu'il ne décroche. Apple a désactivé la fonction groupée de son appli en attendant la mise en place d'un correctif.

La faille de sécurité de l'application FaceTime a été révélée par le site internet des produits Apple 9to5Mac.com. Le bug, exploitable via l'option conversation de groupe, permet à l'utilisateur de l'application d'appel vidéo d'Apple d'entendre et parfois de voir son interlocuteur avait qu'il ne réponde.


La marque à la Pomme a indiqué avoir suspendu provisoirement la fonctionnalité lancée en octobre 2018 lors de la dernière mise à jour d'iOS. L'entreprise américaine assure qu'"un correctif sera publié plus tard cette semaine".

Des vidéos postées sur Twitter montrent le bug en action. Lorsqu'un utilisateur appelle un contact via FaceTime, il a la possibilité d'ajouter un autre interlocuteur en balayant son écran vers le haut. Or, s'il donne son propre numéro via l'option "ajouter une personne", l'appel groupé commence, et cela même si son interlocuteur n'a pas encore décroché. L'appelant peut alors écouter - et même parfois voir via la caméra de l'appareil – son interlocuteur sans qu'il le sache. Le refus de l'appel interrompt la connexion.