Les pilotes d’Asiana Airlines sur Airbus vont repasser des tests

Les pilotes des A320 d'Asiana Airlines vont être soumis à un test de compétences. La Corée du Sud a pris cette décision au lendemain d'un atterrissage manqué d'un appareil de la compagnie à Hiroshima, au Japon.

Un A320 d'Asiana Airlines a heurté un pylône de 6 mètres et manqué la piste de l'aéroport de Hiroshima lors de son atterrissage le 14 avril 2015. 18 personnes ont été légèrement blessées lors de l'incident. Face à cette situation, la Corée du Sud a décidé d'évaluer les compétences des pilotes d'A320 du transporteur ainsi que de sa filiale low-cost Air Busan. Selon l'agence de presse Yonhap, cette mesure concerne 489 navigants dont 370 sont employés par la compagnie principale.

Asiana Airlines a déjà connu un atterrissage dramatique à San Francisco il y a deux ans. L'enquête du bureau de sécurité américain des transports aériens avait conclu que l'accident, qui a fait 3 morts, était probablement dû à une "mauvaise gestion" de la situation par les pilotes.