Les pilotes de TransAsia passés au crible

173

TransAsia a annoncé le 7 février que les compétences de ses pilotes allaient être contrôlées. La compagnie dont un ATR72 s'est écrasé dans une rivière de Taipei le 4 février 2015, a annulé 90 vols sur trois jours pour répondre à cette exigence de l’Administration civile de l’aéronautique de Taïwan.

Les contrôles des 71 pilotes de TransAsia affectés sur des ATR ont débuté le 7 février. Leurs compétences sont réexaminées à la demande de l’Administration civile de l’aéronautique de Taïwan. Face à cette procédures qui durera jusqu'au mardi 10 février, la compagnie a dû annuler 90 vols.

Les autorités ont émis cette exigence après l'accident du ATR72 qui devait relier Taipei à l’île de Kinmen le 4 février 2015. Selon les premiers éléments de l'enquête, une "erreur professionnelle" pourrait être à l'origine du drame qui a fait au moins 40 morts. Les navigants auraient éteint le moteur gauche par erreur alors que c'est le moteur droit qui s'était mis à fonctionner au ralenti peu après le décollage.