Les routiers CFDT veulent bloquer Paris jeudi et vendredi

Isolés mais déterminés, les routiers CFDT confirment leur appel à des blocages routiers cette fin de semaine, afin de peser sur les négociations salariales dans les transports.

La CFDT Route confirme son appel à bloquer les routes de l’Ile de France à partir de jeudi et jusqu’à vendredi.  Elle veut ainsi arriver en force en janvier aux discussions salariales de la profession. La CFDT réclame 100 euros net de pouvoir d’achat pour chaque salarié et un taux horaire minimum de 10 euros brut pour les coefficients les plus bas. "La politique patronale nous oblige une fois de plus à mettre en place un rapport de forces. On n'a pas 40 solutions, le mode d'action, c'est des blocages d'entrepôts et de routes", explique son secrétaire général Thierry Cordier. Les actions devraient se concentrer autour du marché de Rungis mais pourrait s'élargir aux aéroports.

Les autres organisations ont appelé à un blocage 2 jours avant les discussions, et pourraient donc mener leur propre mouvement le 18 janvier prochain.