Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 2 Août 2018

Les travailleurs nomades transforment les restaurants en bureaux pendant la journée



Nouvelle tendance dans le "co-working" et le partage de bureaux pour les travailleurs nomades, deux start-up américaine propose des espaces de travail à la journée dans des restaurants,en dehors des heures de service. Pratique et abordable,il suffisait d'y penser.



En dehors des heures de repas, les salles de restaurants se transforment en espaces de travail partagés
En dehors des heures de repas, les salles de restaurants se transforment en espaces de travail partagés
Depuis ses débuts en 2016, la start-up Spacious a bien grandi. Elle propose à des restaurants de transformer leurs salles à manger en espaces de travail avant d'ouvrir pour le service du dîner. Même pari pour la société KettleSpace qui voit la demande exploser.

La tendance au travail en équipe existe depuis des années, mais en cette ère numérique, où les gens peuvent rester connectés et travailler de n'importe où, les espaces deviennent de plus en plus sophistiqués et technologiques. Et ils ciblent un sous-ensemble croissant du nomade numérique : celui qui voyage non seulement autour d'une ville, mais aussi autour du monde.

Ces espaces sont ouverts aux personnes qui travaillent pour elles-mêmes, à celles qui travaillent pour des entreprises qui leur permettent d'être flexibles dans leurs horaires ou aux entreprises en démarrage qui n'ont pas encore le capital nécessaire pour construire des bureaux pour leurs employés.

Autrefois, les gens qui n'avaient pas de bureau, mais qui avaient encore du travail à faire - qu'il s'agisse de pigistes, de consultants ou d'artistes - devaient se battre pour obtenir une place au Starbucks près d'une prise électrique, tout en encombrant le Wifi, ce qui affaiblissait considérablement la puissance du signal.

Spacious et KettleSpace disposent de leur propre personnel en charge de l'espace loué. L'infrastructure est déjà en place - les tables et les chaises. Les entreprises fournissent des hôtes qui s'assurent que leurs clients sont installés et qu'ils ont tout ce dont ils ont besoin. Ils offrent du café et de l'eau. Ils permettent à leurs clients de faire venir des invités pour des réunions de travail dans le cadre de leur forfait ou moyennant des frais supplémentaires. Certains restaurants proposent même des menus de déjeuner pour les collègues de travail moyennant un supplément de prix.

Des solutions qui rencontrent un très grand succès. Les tarfis sont abordables et les deux entreprises proposent des forfaits utilisables dans des lieux multiples, ce qui garantit une liberté totale de mouvement pour les travailleurs nomades.

Pour KettleSpace, le forfait "Lite" accorde aux membres 10 heures d'accès illimité à l'ensemble du réseau pour 22 euros par mois, plus ',5 euros l'heure pour les invités. Le forfait "Pro" offre aux membres 40 heures d'accès pour 45 euros par mois, incluant cinq heures gratuites pour les invités et 2,5 euros par heure par la suite. Les clients du forfait "Illimité" bénéficient d'un accès illimité tout au long du mois avec des visites illimitées à l'heure, pour 90 euros par mois. Un abonnement Spacious est de 120 euros par mois. Les cartes journalières sont disponibles pour 26 euros.

Ces deux entreprises sont déjà présentes à New-York, à Los Angeles et San Francisco,où elles disposent de nombreux lieux, et poursuivent leur développement sur l'ensemble des Etats-Unis, avant de s'attaquer ensuite au reste du monde.


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.