Les vols de l’aéroport de Melbourne pertubés par une pénurie de carburant

Les aéroports nigérians ne sont pas les seuls à connaître des problèmes de ravitaillement en carburant. Melbourne Airport a dû mettre en place une politique de rationnement à cause d'une pénurie de kérosène. Cette difficulté sur la plate-forme pourrait entraîner des retards sur les vols.

Les compagnies aériennes opérant sur l'aéroport de Melbourne ont été informées vendredi 25 novembre qu'elles ne pouvaient recevoir que la moitié de carburant normalement livré en raison d'une pénurie de carburant sur la plate-forme.

Certains long-courriers sont ainsi amenés à programmer des escales sur d'autres pistes afin de faire le plein, à l'exemple des vols Qantas pour Singapour et Hong Kong qui se posent à Sydney. Ces arrêts peuvent conduire les passagers à louper leur correspondance. Les liaisons domestiques pourraient également être perturbées par cette mesure selon Virgin Australia.

ExxonMobil qui gère l'approvisionnement en carburant de l'aéroport de Melbourne a expliqué "le problème de l'approvisionnement est survenu à la suite de perturbations, ces dernières semaines, dans les livraisons de carburant sur plusieurs terminaux de la plate-forme. Elles sont actuellement en cours de résolution". L'entreprise encourage les acteurs du secteur à privilégier les liaisons où il existe peu d'alternatives comme les long-courriers.