Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires



Jeudi 12 Juillet 2018

Les voyageurs d'affaires qui publient sur les réseaux sociaux sont en grand danger



Les voyageurs d'affaires risquent l'enlèvement, le cambriolage et même l'espionnage d'entreprise en documentant leurs voyages sur les médias sociaux, selon une nouvelle étude réalisée auprès de travel managers et de voyageurs d'affaires originaires de 24 pays différents.



La publication sur les réseaux sociaux d'informations relatives aux déplacements exposent les voyageurs d'affaires à de nombreux risques
La publication sur les réseaux sociaux d'informations relatives aux déplacements exposent les voyageurs d'affaires à de nombreux risques
Les deux tiers des personnes interrogées dans le cadre de la 13e étude mondiale sur la gestion des voyages d'affaires d'AirPlus International ont déclaré avoir publié des photos et des mises à jour sur les lieux même de leurs voyages d'affaires.

Les mises à jour fréquentes peuvent exposer les voyageurs et leurs compagnons au risque d'enlèvement pour extorsion et terrorisme, selon l'étude. Les kidnappeurs peuvent facilement identifier et suivre les victimes potentielles grâce aux médias sociaux.

Les voyageurs risquent aussi d'être cambriolés, car des malfaiteurs peuvent apprendre quand leurs logements sont susceptibles d'être inoccupées.

De plus, les rivaux commerciaux peuvent acquérir des informations importantes à partir des habitudes de voyage des voyageurs d'affaires d'une entreprise. Par exemple, il pourrait être possible de déduire quel client ou partenaire commercial potentiel un voyageur visite et, par conséquent, quelles sont les fusions ou acquisitions potentielles en cours.

Cette enquête a été menée par l'agence d'étude de marché internationale 2hm qui a interviewé 870 Travel Managers et 2 180 voyageurs d'affaires originaires de 24 pays.

Sur les 2 180 répondants, 13% ont déclaré qu'ils publiaient des mises à jour "souvent", 34% ont dit qu'ils le faisaient "parfois" et 19% ont dit qu'ils ne le faisaient que "rarement".

Cette pratique, connue sous le nom d'"Insta-bragging", est une tendance forte dans les pays à croissance rapide. Environ 83% des personnes interrogées en Inde et 81% en Chine ont déclaré qu'elles publiaient des mises à jour "souvent" ou "parfois".

Mais tous les aspects du "Insta-bragging" ne sont pas négatifs. Danielle Jones, directrice nationale de l'Australie pour AirPlus International, a déclaré dans un communiqué de presse : "Les voyageurs d'affaires peuvent soutenir que l'affichage est devenu une façon normale et attrayante de réseauter avec leurs clients, partenaires d'affaires et collègues."

Quoi qu'il en soit, la prudence reste de mise en la matière. L'une des façons de s'assurer que les voyageurs d'affaires et les entreprises sont sur la même longueur d'onde, au sujet de l'utilisation des médias sociaux en voyage, est l'adoption d'une politique d'entreprise afin de définir ce qui est permis et ce qui peut présenter des risques pour le voyageur comme pour son employeur.


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.