Menace de grève sur les vols de Brussels Airlines

Selon des médias belges, le groupe Lufthansa se préparerait à mettre fin à la marque Brussels Airlines ainsi qu'à licencier le CEO et le directeur financier de la compagnie. Les syndicats du transporteur belge ont déjà indiqué qu'ils feraient grève si l'information se confirmait.

Les syndicats de Brussels Airlines sont prêts à se battre pour la survie de leur marque ainsi que pour le maintien de leurs dirigeants, le CEO Bernard Gustin et le directeur financier Jan De Raeymaeker. Les organisations syndicales menacent, en effet, de faire grève si le licenciement des deux hommes est confirmé lors de la réunion du conseil d’administration de SN Airholding, maison-mère de Brussels Airlines detenue à 100% par Lufthansa Group, qui se tiendra à Francfort ce lundi 5 février 2018.

Les syndicats craignent que ces départs ne soient la première étape d'une importante restructuration, et à terme de la disparition de la marque Brussels Airlines.

"Nous avons convenu avec les syndicats que nous élaborerons un plan d'actions en fonction de ce qui est annoncé lundi", a précisé à l'agence Belga, Filip Lemberechts du syndicat libéral ACLVB. Il rappelle que, pour le moment, "il ne s'agit que d'hypothèses" .