Mobicoop; nouveau service gratuit de mobilités partagées

Face aux géants de l’économie collaborative, des initiatives sociales et solidaires émergent. C'est le cas de la coopérative française Mobicoop dont le lancement officiel a lieu ce vendredi.

La route des mobilités partagées est déjà bien encombrée. Uber ou Heetch (VTC), Drivy (location de voitures entre particuliers), Blablacar (covoiturage) et autres, énormes poids lourds de l’économie collaborative, engorgent les accès. C’est pourtant bien sur cette voie que Mobicoop compte s'engager. Cette société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) compte offrir une alternative sociale et solidaire au modèle des géants du numérique, en rassemblant 20 000 sociétaires qui apporteront les 2 millions d’euros de fonds propres nécessaires pour développer la plateforme existante, covoiturage-libre.fr.

Mobicoop affiche un double objectif. La reprise en main citoyenne des questions de transport, afin d’ériger un modèle de bien commun des mobilités et un partage équitable de la valeur économique créée par ses services en ligne.

La coopérative a déjà identifié ses cibles. Cela va de l’usager qui fait appel aux services de Mobicoop pour partager un mode de déplacement ; le propriétaire de voiture qui cherche à mutualiser les frais par du covoiturage ou louer son véhicule qui ne roule pas ; le travailleur indépendant de service VTC (voiture de transport avec chauffeur) qui ne veut pas travailler pour une plateforme d’un géant du Web  ou encore une collectivité cherchant à organiser les mobilités.

Épaulée par la banque éthique la Nef, Mobicoop va développer ses équipes avec l'embauche d'une dizaine de nouveaux salariés début 2019.