Norwegian se sent pousser des ailes aux USA

Si Norwegian a patienté 3 ans pour obtenir sa licence pour voler vers les USA, elle ne ronge plus son frein, désormais. La low-cost a d'ores et déjà annoncé une hausse de 55% de son offre entre Londres et les États-Unis pour l'été prochain.

Sa licence en poche, Norwegian déploie ses projets américains. La low-cost a prévu d'augmenter le nombre de vols entre London Gatwick et les USA de 22 à 34 vols par semaine.

Elle compte ajouter deux fréquences hebdomadaires sur Los Angeles à partir du 15 avril 2017 afin que la desserte devienne quotidienne. La compagnie doublera également son offre sur Fort Lauderdale à compter du 17 avril pour proposer deux liaisons par semaine (mardi et mercredi).

Norwegian proposera deux vols supplémentaires entre London Gatwick et Oakland-San Francisco à partir du 18 avril et assurera ainsi 5 fréquences hebdomadaires (lundi, mardi, jeudi, vendredi et dimanche). Le transporteur va également ajouter un vol sur Orlando à compter du 20 avril 2017 (mardi, jeudi et samedi). La low-cost a aussi prévu de booster son offre sur New York avec 6 liaisons additionnelles. Elle proposera alors 2 vols quotidiens sauf le mercredi (1 seul départ) à partir du 10 août 2017.

Interrogé sur ce développement, Stewart Wingate, Chief Executive Officer à Gatwick Airport, estime que cette nouvelle offre sera aussi bénéfique aux passagers corporate "Le nouveau service biquotidien pour New York avec son arrivée à 9h00 et la hausse de fréquences sur Los Angeles et Oakland - San Francisco répondent particulièrement aux besoins des voyageurs d'affaires".

De nouvelles commandes envisagées
Pour assurer son développement, Norwegian envisage de commander de nouveaux avions. "C'est évident que nous aurons besoin de davantage d'avions après cela", a expliqué à Reuters le directeur général de la compagnie, Bjørn Kjos, ajoutant "Nous pensons donc passer plus de commandes auprès d'Airbus et de Boeing".