Norwegian tente d’augmenter son capital pour continuer à voler

Ne pouvant plus compter sur le groupe IAG, Norwegian a prévu une augmentation de capital de trois milliards de couronnes norvégiennes (309 millions d’euros). Les conditions de cette opération (prix de souscription, nombre d’actions à émettre…) seront dévoilées le 18 février prochain. La compagnie en difficulté a tout de fois précisé que son directeur général […]

Ne pouvant plus compter sur le groupe IAG, Norwegian a prévu une augmentation de capital de trois milliards de couronnes norvégiennes (309 millions d'euros). Les conditions de cette opération (prix de souscription, nombre d'actions à émettre...) seront dévoilées le 18 février prochain. La compagnie en difficulté a tout de fois précisé que son directeur général Björn Kjos et son président Björn Kise ainsi que le milliardaire norvégien John Fredriksen ont décidé de souscrire à l'opération.

Cette augmentation de capital ressemble fortement à une opération de la dernière chance pour la low-cost long-courrier qui a enregistré près de 3,8 milliards de couronnes de pertes d'exploitation (390 millions d'euros) en 2018. Les fonds supplémentaires devraient lui permettre de passer l'été mais également d'assainir sa situation pendant sa recherche de nouveaux partenaires financiers.