Open data : Trainline libère l’accès à toutes les gares européennes

Trainline, l’une des applications majeures en Europe pour les voyages en train et en bus, joue le jeu de l’Open data en mettant à disposition ses données relatives aux gares (localisation & référentiel) sur Etalab (Etalab est une mission créée par le gouvernement en 2011, chargée de la politique d'ouverture et de partage des données ).

La présence de ces 30 000 points d’arrêts, gares et villes sur le portail transport d’Etalab permettra à tous les acteurs de la mobilité de pouvoir innover afin d’améliorer le service rendu aux voyageurs.

Pour atteindre l’objectif, Trainline a dû harmoniser puis rendre exploitables les informations relatives aux gares des opérateurs ferroviaires et de bus dans chacun des 44 pays dans lesquels l’application est présente. En effet, chacun des transporteurs propose une offre différente, dans la langue du pays et possède sa propre méthode d’agrégation des données. Pour rendre ces données exploitables et utilisables par l’ensemble de l’écosystème, Trainline a notamment recensé les points d'arrêt, gares et villes desservis par les opérateurs, pour permettre à son application de les identifier dans toutes les langues et dans tous les systèmes de réservation.

Trainline est donc en mesure de mettre à disposition en open data l’ensemble des données autour des gares en Europe, soit environ 30 000 points d'intérêt (points d'arrêt, gares et villes) desservis par des opérateurs de transport collectif en Europe.

Cette base de données des gares routières et ferroviaires européennes est consultable sur le site data.gouv.fr