Pakistan: un visa électronique pour les voyageurs

Le Pakistan vient d’annoncer la mise en ligne d’un visa disponible en ligne pour les voyageurs de 179 pays, dont la France.

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000; min-height: 13.0px} span.s1 {font-kerning: none} span.s2 {text-decoration: underline ; font-kerning: none} Depuis début mai, il est désormais possible de demander en France un visa en ligne pour les personnes souhaitant se rendre au Pakistan. Ce changement avait été annoncé en mars 2019 par Imran Khan, Premier Ministre pakistanais, dans une volonté de faire venir davantage de touristes dans le pays. La demande se fait sur ce lien: http://visa.nadra.gov.pk/.

Sur ce portail, un questionnaire de quelques pages est soumis au requérant, qui doit également fournir une copie de son passeport et de sa carte d’identité. Les voyageurs d’affaires doivent également fournir une lettre d’invitation d’une entreprise pakistanaise avec une attestation d’enregistrement de la société auprès de la Chambre de commerce du Pakistan. Le prix est d'environ 89 euros pour un visa affaires simples valable trois mois. Pour un visa affaires avec multiples entrées sur le territoire valable pendant un an, il faudra compter environ 134 euros. Le délai de délivrance est ensuite de 24 heures.
p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000} span.s1 {text-decoration: underline ; font-kerning: none}

Un pays qui reste déconseillé

D’autres catégories de visas sont disponibles sur le site tels que les visites familiales, le travail ou les études. Malgré la volonté de faciliter la venue d’étrangers au Pakistan, il reste fortement déconseillé de se rendre dans le pays pour des raisons de sécurité, rappelle le Quai d’Orsay dans ses "Conseils aux voyageurs".