Panne à Gare Montparnasse : la SNCF prend des mesures pour les clients

Le trafic est revenu à la normale à la Gare Montparnasse ce mercredi 2 août après 3 jours de pagaille à la suite d'une panne au poste de signalisation de Vanves. Invité sur RTL, le président de la SNCF Guillaume Pepy a reconnu des erreurs de communication pendant l'incident et annoncé des mesures pour les clients.

Invité au micro de RTL le 2 août 2017, Guillaume Pepy n'a pas nié que la SNCF avait mal géré la communication avec les passagers pendant la panne qui a touché le trafic de la Gare Montparnasse dimanche et lundi. "C'est vrai pour dimanche et lundi matin, je le reconnais mais il faut essayer de comprendre. Plus de poste d'aiguillage cela veut dire plus de signaux. On était dans le noir complet, on a été débordé", explique-t-il.

Face à cet incident qui a touché 55 000 clients au cours des deux jours, la SNCF prend des mesures. Il explique "Si vous avez subi un retard de 4 heures, on vous rembourse l'intégralité du voyage, si c'est 3 heures, on vous rembourse 75% du trajet. Enfin si vous avez engagé des frais vous-même parce que vous étiez dans l'impossibilité de voyager, vous avez deux mois pour vous faire rembourser".

La facture risque d'être salée pour la SNCF mais le patron ne se prête pas au jeu des calculs. Il estime qu'il est trop tôt pour déterminer le montant total de ces indemnisations.

Mardi, face aux sénateurs, le Premier ministre Édouard Philippe estimait "Pour des raisons de sécurité et d'efficacité, nous devrons consacrer des moyens à l'entretien des réseaux. C'est une priorité". Le président de la SNCF partage cette analyse "L'important, c'est que les investissements dans notre pays aillent plutôt vers le réseau existant que vers des développements du réseau ou des lignes à grande vitesse. On a 10 LGV, c'est formidable, mais la priorité aujourd'hui doit être celle du réseau existant".

Par ailleurs, SNCF Réseau publiera un rapport sur l'incident et des recommandations jeudi ou vendredi.