Pas d’Uber à Buenos Aires

Le lendemain de l’annonce de son ouverture, le service Uber de Buenos Aires a été suspendu par un tribunal de Buenos Aires sur une plainte des chauffeurs de taxi de la capitale argentine. La ville de Buenos Aires autorise un service de véhicules si celui-ci a passé une vérification technique, est couvert par une assurance de […]

Le lendemain de l'annonce de son ouverture, le service Uber de Buenos Aires a été suspendu par un tribunal de Buenos Aires sur une plainte des chauffeurs de taxi de la capitale argentine. La ville de Buenos Aires autorise un service de véhicules si celui-ci a passé une vérification technique, est couvert par une assurance de responsabilité civile, est enregistré auprès du fisc et fournit une licence au nom du conducteur ainsi qu'une assurance pour tous les occupants. Aucune de ces formalités n'a été semble t-il remplie par Uber.