Pénurie de carburant sur l’aéroport d’Auckland

Une pelleteuse a malencontreusement croisé le chemin du pipeline qui alimente en carburant l'aéroport d'Auckland, première plateforme néo-zélandaise. Il faudra 10 à 15 jours pour réparer et les compagnies aériennes sont rationnées.

L'aéroport d'Auckland a annoncé ce dimanche 17 septembre l'annulation de 27 vols domestiques et internationaux et d'autres annulations devraient suivre, la fourniture de carburant étant rationnées pour les deux prochaines semaines. Les voyageurs sont invités à se renseigner auprès de leur compagnie aérienne et l'aéroport affirme travailler à ces solutions pour que le souci soit le plus temporaire possible.

Pour l'heure les compagnies aériennes font ce qu'elles peuvent, mais les vols internationaux sont pour certains contraints de faire une escale imprévue. Ainsi un vol Emirates ce dimanche à destination de Dubaï s’arrêtera à Christchurch, retardant le vol de deux heures et demie à destination.